Nos partenaires

Un immense merci à ceux qui soutiennent, encouragent et œuvrent à l’existence de cette belle aventure.

Les éditeurs, qui n’hésitent pas à mettre à disposition des exemplaires  pour que les livres puissent voyager (un merci appuyé aux attachés de presse qui répondent toujours, enfin presque, avec bienveillance et gentillesse).

logo_babelio_new

La communauté rassemblant plus de 300 000 lecteurs unis par le même amour des livres et du partage autour de la littérature.

L’un de ses fondateurs, Guillaume Teisseire a tout de suite compris l’intérêt de l’opération qui œuvre pour la visibilité des premiers romans :

« La rentrée littéraire, c’est le débarquement de Normandie. Des centaines de romans sautent des bateaux et se ruent sur la plage, et seule une poignée arrive au bout, jusqu’aux colonnes de la presse, jusqu’aux bibliothèques des lecteurs, jusqu’aux prix littéraires. Les autres tombent, anonymes. Ce qui nous a plu dans les 68 premières fois, c’est l’attention portée aux premiers romans de la rentrée, souvent les moins armés. Cette volonté de les mettre en lumière. Babelio a la bibliothèque de Babel pour ambition. Nous voulons offrir des critiques à l’ensemble des livres, pas uniquement aux best-sellers ou aux coqueluches de la presse. C’est pourquoi nous sommes ravis d’être associés aux 68 premières fois pour sauver les soldats Ryan de la rentrée ! »

La communauté Babelio est donc aux premières loges et invitée fréquemment à participer à la découverte des premiers romans, sous différentes formes (listes, quizz, challenges, interviews d’auteurs…). Une belle visibilité pour les primo-romanciers !

page

Le magazine Page des libraires accompagne l’aventure des 68 premières fois, dans le même souci de donner aux livres les moyens de rencontrer les lecteurs pour lesquels ils sont faits. Six fois dans l’année, ce magazine propose des chroniques sur la plupart des titres qui font l’actualité en littérature, policiers, BD et jeunesse. Autant dire que les numéros de chaque rentrée littéraire font la part belle aux primo-romanciers, ce qui ne pouvait que nous rapprocher.

Pour en savoir plus : la chronique de l’un des blogs participant, motspourmots, parue le 29 août dernier.  Ainsi que le site pagedeslibraires.fr