Les grandes et les petites choses – Rachel Khan

Le personnage de Nina Gary, double littéraire de Rachel Khan en a touché plus d’un, au fil des voyages de ce premier roman qui parle de famille, d’identité et de transmission. Un parti-pris de légèreté et une écriture vitaminée pour désacraliser des sujets graves.

les-grandes-et-les-petites-choses

« Merci Merci aux 68 premières fois de m’avoir fait découvrir ce livre!!!! Nina, jeune fille est pleine de contradictions: moitié Africaine et musulmane par son père Gambien et moitié juive Polonaise par sa mère. Elle vit entourée de ses parents, de son frère David et de son cher papi, polonais juif qui a connu la déportation. Étudiante en droit, elle va découvrir le monde du 100 mètres (pour entrer dans le moule des stéréotypes des « noirs » qui courent vite). Comment grandir, devenir une femme épanouie quand on est un mélange de ces 2 cultures que tout semble opposer dans ce pays qu’est la France? Comment accepter d’être métisse (aussi bien en termes de couleurs, que de religion, que d’appartenance)? Comment trouver sa place et l’amour dans tout cela? A force de détermination, de quête identitaire, de rage, Nina va se frayer un chemin qui lui correspond. 1er roman de cette auteur que j’ai adoré!! C’est mon COUP de COEUR. On sent la rage, la pugnacité, le désespoir, l’amour au travers des mots et des pages. Nina est une jeune femme forte qui se découvre et se dévoile peu à peu… Roman magnifique!!! A lire » – Marie Heckmann

« Nina est née dans une famille mosaïque assez improbable, une famille d’origine aimante et tolérante. Les grandes et les petites choses est le combat sportif et affectif de cette jeune fille attachante, sans compromis, courageuse et forte pour revendiquer haut et fort sa qualité de femme, de femme noire, de femme noire juive. Une grande et parfois douloureuse victoire morale, physique, intellectuelle et amoureuse. J’ai adoré cette saga au rythme endiablé, à l’écriture efficace et talentueuse. » – Martine Magnin

« Pas un coup de cœur pour moi, même si je l’ai terminé sans peine. J’ai aimé l’histoire de Nina, jeune femme aux origines métissées, avec un père Gambien et une mère juive, et qui cherche à trouver sa place dans une société à la pensée un peu étroite qui met volontiers chacun dans une case. Mais comment faire alors, lorsque, comme Nina, on est à cheval sur plusieurs cases, française et en même temps attachée aux racines africaines de son père, noire et juive, étudiante dans l’une des facs les plus huppées de la capitale et à mille lieues des préoccupations de la bourgeoisie parisienne ? C’est dans la course que Nina trouvera finalement la réponse, sport qui l’adopte plutôt qu’elle ne le choisit au départ. Un roman qui traite de sujets actuels avec sincérité, mais une écriture en demi-teinte, que j’ai trouvé un peu maladroite par moments. » – Amélie Muller

Et toujours les chroniques des blogueurs lecteurs :

Laurie :http://laurielit.canalblog.com/archives/2016/09/01/34265222.html

Marie Blanche :http://toutcequiselit.fr/grandes-petites-choses-rachel-khan/

Leiloona : http://www.bricabook.fr/2016/05/les-grandes-et-les-petites-choses-rachel-khan/

Antigone :http://antigonehc.canalblog.com/archives/2016/04/20/33689053.html

Charlotte : https://insatiablecharlotte.wordpress.com/2016/04/21/les-grandes-et-les-petites-choses-rachel-kahn/

Publicités

Une réflexion sur “Les grandes et les petites choses – Rachel Khan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s